Google

jeudi 8 mars 2007

train court et terminus versailles


Bonjour,
Ils remettent cela aujourd'hui. Un train court (16512) et des gens debout. Cela va devenir une habitude.
Arrivé en gare de Versailles Chantiers avec 5 minutes de retard le train n'est pas reparti et les voyageurs ont du descendre au bout d'un moment. La cause de cet arrêt est non défini, voir pièce jointe venant du site SNCF.
Le train devant arrivé à 9h16 est quant à lui arrivé avec 17minutes de retard pour cause d'avarie de matériel.
Pas mal, pour une même matinée.

Pour revenir sur le commenataire du message précédent, comment expliquer que les trains voyagent parfois avec 3 éléments mais le troisième fermé? Je veux bien qu'un élément en panne ou ayant un souci ne fonctionne mais au lieu de ballader des éléments vides et fermés, autant les laisser à CAEN. Comme cela, le lendemain, l'élément qui restera à CAEN pourra être remplacé par celui qui est resté la veille. Car, nous, les wagons fermés ne nous intéressent pas.

3 commentaires:

Anonyme a dit…

Bonjour,

Comme je disais dans le commentaire du précédent article, je suis cheminot et je travaille occasionnellement à la production des trains Paris-Granville. Je préfère rester anonyme pour ne pas déroger à mon devoir de réserve.

Concernant la circulation d'un troisième élément condamné au 16512. Caen et Granville sont des ateliers de maintenance pour les matériels X 72 500 (voir article précédent). Toutefois, ils ne sont pas apte à toutes les maintenances. Par exemple le reprofilage des essieux qui ne peut se faire qu'à Trappes (en région parisienne). A l'usure, les essieux en métal se déforment du fait du freinage rail-roue, fer-fer.

Quand nous avons la nécessité d'acheminer un élément au reprofilage depuis Caen jusqu'à Trappes, nous avons la solution d'adjoindre un élément en queue du 16 512. Celà économise à la SNCF le détachement express un conducteur et de payer un péage supplémentaire à RFF (le propriétaire des voies).

Toutefois, toutes les gares desservies par le 16 512 n'ont pas de quai assez long pour accueillir un troisième élément (ce qui porte le train à 9 voitures au lieu de 6). Pour éviter que les passagers descendent hors quai (ce qui est dangereux), nous demandons aux agents de la gare d'Argentan ou aux contrôleurs de condamner l'élément de queue. D'autant qu'un autorail avec les essieux déformés est particulièrement inconfortable.

D'autres trains de la ligne circulent avec 9 voitures d'X 72 500 non condamnées. Mais ces trains ci n'ont pas les mêmes dessertes et le problème de longueur de quai ne se pose pas.

Cordialement

Anonyme a dit…

Je suis gestionnaire de matériel identique à celui de Paris Granville à la gare du Nord et connait bien cet axe. Je peux vous dire que l'on ne balade pas des trains à vides et que l'on préfèrerait utiliser les rames pour faire des trains de voyageurs .

Nous passons des heures à essayer de couvrir les trains en matériel, et ce n'est pas par plaisir que l'on fait rouler des rames à vides.
En effet des rendez-vous de maintenance avec des dates impératives sont à respecter afin de continuer à faire rouler les trains avec une sécurité optimum.
C'est pour cela que des rames roulent à vide pour rentrer aux ateliers.
De plus comme il est dit par un cheminot dans l'article précédent c'est par souci d'économie que l'on achemine les rames inaptes commerciales sur un train de voyageurs.
Cela économise les frais liés au conducteur et au péage du sillon à RFF.
D'autre part si la rame est plus longue que le quai et qu'un client se casse une cheville en descendant, il se retournera contre la SNCF qui se retournera contre le gestionnaire du matériel qui n'aura pas fait condamner les voitures hors quai.
Je comprends que l'on peut se poser des questions quand on ne connait pas le fonctionnement de cette entreprise et j'espère avoir répondu à vos interogations.
Laurent

Usagers a dit…

Bonjour,
Je vous remercie pour les précisions sur ce troisième élément.
L'interrogation me venait d'autant plus qu'un contrôleur, il y'a une quizaine de jours, nous indiquait qu'il avait dû fermer ce troisième élément d'où le retard subi. Ce contrôleur expliquait d'ailleurs cette fermeture non pas par une question de maintenance mais de longueur de quai. Il avait d'ailleurs ajouté que cétait une anerie car les quais desservies par le 16512 sont tous assez long.
Je vous remercie pour vos messages qui nous permettent de mieux comprendre le fonctionnement de notre ligne.
Cordialement