Google

vendredi 11 mai 2007

vendredi 11 mai (matin)



Suite, à priori, à la chute d'UN arbre sur les voies, l'ensemble des trains du matin a subi des retards allant jusqu'à 1h30. A noter également que le premier train du matin a été terminus DREUX (normal) mais aucun train par la suite et la fin du trajet a été effectué avec le 16512 qui avait lui même 1h30 de retard ce qui porte le retard de ces personnes à 2h18, quel bonheur.
La cause n'est pas celle de la SNCF et nous pouvons très bien le concevoir mais le délai pour déplacer un arbre semble tout de même un peu long (de 5h du matin à 8h30). A noter également que la gare de Verneuil était au courant à 7h et qu'ils ont prévenu les usagers qui eux même ont pu prévenir les voyageurs du train qui ne savaient rien. Dans ce même train, une seule annonce a eu lieu après 5 minutes d'arrêt en gare de DREUX annoncant un retard d'1h30. ensuite plus une seule, même pas annoncant le départ qui finalement a eu lieu avec 1h20 de retard.
Cordialement

1 commentaire:

Un Cheminot Anonyme a dit…

Je viens de me renseigner sur ces évènements.

Suite aux grands vents de la nuit précédente, un arbre est tombé sur les voies en emportant la caténaires dans sa chute.

Il a donc fallu dans un premier temps débiter l'arbre en morceau pour l'évacuer.

Puis, dans un deuxième temps, il a fallu réparer la section de caténaire interrompue avant de rétablir le trafic des premiers trains de banlieue de la ligne N qui s'étaient engagés le matin sur la voie et s'étaient retrouvés bloqués en pleine voie. Cette section de ligne n'est pas équipée pour permettre aux trains de rebrousser.

Réparer la caténaire, c'est le plus gros du travail. Car, non seulement, il faut tirer un nouveau câble à plus de 5 mètres de hauteur sur plusieurs dizaines de mètres de distance (voir plusieurs centaines de mètres et en espérant qu'aucun poteau support n'est tombé) avant le remise sous tension en 1500v ou en 25 000 v (en fonction de l'endroit de la ligne), il faut effectuer quelques essais d'alimentations.

Les trains de la ligne N étant électriques, ils nécessitent une caténaire pour leur fournir le courant qui leur permettra de dégager les voies.