Google

jeudi 1 novembre 2007

Mercredi 31 Octobre

Bonjour,
Mercredi soir la navette en partance de DREUX et à destination d'ARGENTAN a été supprimé. Ceci pour cause officiel d'avarie matériel. Cette cause n'est pas la bonne puisqu'elle a été donné aux usagers dans le simple but de les calmer. La raison réelle était que le conducteur était malade et que son remplacant a été envoyé sur un autre train.
Le problème était connu depuis un long moment en gare de DREUX mais malgré la demande du personnel de la SNCF de DREUX, rien n'a été prévu.
Les usagers se sont donc retrouvés devant, encore une fois, le mépris de la SNCF pour leur train sans aucune annonce dans les gares de PARIS et VERSAILLES CHANTIERS.
A noter également le comportement inadmissible de l'un des agents qui fût même grossier envers l'un des usagers.
Cordialement
Usagers
PS : A noter également que si une telle mésaventure se reproduit, les usagers bloqueront la gare de DREUX et ceci un vendredi afin de causer le plus grand désagrément possible à la SNCF.

1 commentaire:

Le Cheminot Anonyme a dit…

Mercredi dernier la situation sur l'Axe Paris-Granville était dans un état pire que vous le décrivez.

En effet, comme le jeudi était férié, donc avec des trains circulant comme un dimanche, une grosse erreur de programmation a eu lieu. Les conducteurs avaient été commandés sur ce mercredi comme si c'était un samedi.

Et le samedi il y a beaucoup moins de trains prévus de rouler qu'un mercredi. Toute la journée les agents responsable de la commande des conducteurs ont du jongler avec les agents de conduite disponibles ou en en rappelant d'autres sur leurs jours de repos afin d'essayer de faire circuler tous les trains prévus comme un mercredi.

Il y a eu pas mal de retards sur tous les trains de la journée, mais finalement le bilan de la situation était moins catastrophique que ce en quoi on aurait pu s'attendre le matin même en découvrant l'erreur.

Je sais, tout ça n'excuse pas la SNCF ou la mauvaise humeur de l'agent de la gare après une journée entière à tenter de gérer ce pataquès. Mais j'espère que ça éclairera sur le genre de difficultés auxquelles que on est parfois confronté pour assurer l'exploitation de la ligne.

Cordialement