Google

dimanche 15 novembre 2009

Enrayage et Patinage

Bonjour,
Je réagis à un commentaire : 
Un message a été poste le 17 Novembre 2009, il explique très bien le phénomène d'enrayage :"Cela s'explique par la présence de plats au niveau des roues suite aux enrayages importants provoqués par une très mauvaise adhérence du contact roue rail (en phase de freinage les roues se bloquent, ça revient à circuler avec votre voiture sur de la glace). Ce qui pose également un problème au niveau de la sécurité puisque les distances d'arrêts augmentent, soit dans certains cas l'impossibilité de respecter des signaux d'arrêt. Bien sûr on anticipe les arrêts en freinant plusieurs Km à l'avance mais parfois ça ne suffit pas..."
Je rajoute aussi un détail important à cet exposé : l'adhérence d'une roue d'un train sur le rail d'une voie de chemin de fer est bien inférieur à l'adhérence des pneus d'une voiture sur la route ! Ce qui entraîne des distances de réaction et de freinage plus long qu'une voiture ! En exagérant : un train sur une voie de chemin de fer, c'est la même chose qu'une voiture sur une plaque de verglas ! De plus, les feuilles mortes mouillées et écrasé par le passage successif des trains sur les voies provoque un autre phénomène que l'on appelle "Patinage" : c'est simplement la roue qui tourne sur place. Pour pouvoir repartir les conducteur actionne alors les sablières. Comme son nom l'indique, du Sable, provenant de l'engin moteur, va se déposer sur le rail pour améliorer l'adhérence et ainsi faire repartir le train ! Mais parfois cette solution ne suffit pas. La conséquence : du retard pour le train impact subissant ce patinage
Il peut arriver des cas ou l'engin patine tellement que le rail soit littéralement Meulé, que le Champignon du rail disparaisse complètement, la partie haute du rail n'existe plus ! Dans ce cas-là, la conséquence : le train peut-être supprimé ! Le problème des feuille mortes est connu et répertorié comme un "problème climatique".

Au revoir,

Arthur D

2 commentaires:

Conducteur SNCF a dit…

Mais à condition que les sablières soient remplies ! car ce n'est pas toujours le cas. Ah économie, économie quand tu nous tiens...
Merci pour toutes ces précisons complémentaires.

arthur a dit…

Salut ! J'ai oublié en effet la condition des sablières remplies ! Elles ne le sont pas tous le temps ? Ça m'étonne ! Merci pour cette précision !