Google

mardi 9 février 2010

reportage France2 besoin intervenant

Bonjour,
Je suis journaliste à France2 et dans le cadre des élections régionales, nous souhaitons faire un sujet sur les domaines d'interventions des régions. Parmi eux, le train. Et je sais que la ligne Paris-Granville a de gros problemes et que la région a entamé un bras de fer avec la sncf pour que les choses changent... l'idée serait de pouvoir retrouver un usager habitué de la ligne... en gare de vire, jeudi matin, pour qu'il nous explique ses difficultés ! Par avance merci pour votre réponse.
Julien Duperray
Julien Duperray
Journaliste
julien.duperray@francetv.fr
06 73 69 74 79

9 commentaires:

Anonyme a dit…

Etant un usager de cette ligne depuis 8 ans maintenant. C'est une vraie galère. Aucune amélioration. Et c'est aussi pénible pour les agents qui ne travaillent pas dans de bonnes conditions.
Mais pourquoi faire ce reportage ? pour faire comme tf1 qui depuis quelques décennies donnent systématiquement la parole aux usagers mécontents de la sncf sans même prendre le temps de nous expliquer clairement les raisons de ces tous ces dysfonctionnements: les motivations des grèves ne sont jamais expliquées, pourquoi des pannes répétitives, trains supprimés suite à manque de moyens matériels et humains, une direction qui se fout de tout (propos également tenus par des agents sncf de ce blog ! certains d'entre eux doivent être à bout aussi)
Je ne suis pas cheminot mais je n'apprécie pas la façon dont sont montrés du doigt les agents sncf par les journalistes.
Ce n'est certainement pas moi qui ira m'entretenir avec vous pour votre reportage bidon.

Anonyme a dit…

je n'habite pas Vire, mais si vous pouviez dire qu'on est juste des cons qui payont des forfaits exonereux et qui augmentent chaque année!!!merci à la SNCF, grâce à elle j'arrive tous les jours en retards!!!!!

aurélien de briouze a dit…

Tiens, je partage à peu près le même avis du 1er commentaire. D'ailleurs j'ai lu l'article dans le ouest france concernant le TGV qui ne s'est pas arrêté en gare du mans. J'ai trouvé l'article assez grossier et déplacé envers l'entreprise et le conducteur. Ca arrive à tout le monde de faire des erreurs ! il y a des choses plus grave tout de même. Mais dès que l'on peut casser du sucre sur le dos du public alors on y va... Biensûr je ne donne pas raison au conducteur du TGV car il a commis une faute, mais il ne faut pas oublier que l'erreur est humaine et que c'est un des rares métiers où quand ils font une boulette, ça se sait tout de suite. Ce n'est pas le cas pour vous chers journalistes, vous dont le seul risque dans votre boulot et de renverser votre tasse de café sur votre bureau. Alors un peu d'indulgence pour ceux qui ont de très lourdes responsabilités.
Par contre, je m'aperçois que quand il s'agit de faire des articles élogieux sur des sportifs avec le QI qui ne dépasse pas celui d'un huitre, là pas de soucis vous faites le nécessaire. Les journalites en france sont nuls et pitoyables (j'espère que vous n'en faites pas parti, mais comme à priori vous travaillez pour france2, il est possible que si...).
Autant il m'arrive de raler contre la SNCF, autant j'en profite ce soir pour exprimer ma pensée sur le journalisme en france, et je ne suis pas le seul, au vu du 1er commentaire posté, criant de vérité.

Anonyme a dit…
Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.
arthur a dit…

Bonjour !
Certains commentaires sur cet article sont assez étonnant ! En effet, je suis comme vous, je trouve que les journalistes en font parfois un peu trop sur les retards, et les problèmes de la SNCF ! A croire qu'être journaliste c'est le plus beau métier du monde.

aurélien de briouze a dit…

Article CGT trouvé sur facebook:
http://www.facebook.com/?sk=ff#!/note.php?note_id=299098162608&id=203873639824&ref=nf

à savoir que le conducteur du TGV est hors de cause. Sa feuille de route ne prévoyait pas l'arrêt.
Encore une fois, cela prouve que les journalistes se sont empressés de casser du cheminot sans chercher plus loin.
Bravo à vous messieurs des médias...

Anonyme a dit…

moi je trouve très bien cette idée de reportage qui devrait être diffusé au jt de 20h sur les chaines nationales car je pense qu'il faut que les gens sachent que nous ne rencontrons que des difficultés sur cette ligne
vous pourriez par exemple venir mardi 23 février à Ste Gauburge au départ du train de 6h29 pour Paris et interroger les usagers au moins jusqu'à Verneuil sur Seine

Anonyme a dit…

Arrêtez de critiquer les journalistes !. C'est le plus beau métier car c'est le seul taf où l'on peut dire le plus de conneries en étant payé.

Anonyme a dit…

Je ne suis pas un utilisateur de cette ligne, j'utilise la ligne N mais franchement je vous conseille de passer au JT ou de vous faire entendre partout parce que cela énerve la SNCF et avec l'arrivée de la concurrence ils vont faire très attention. Il faut bouger parce que les chef de votre ligne sont tranquillement assis dans leur bureaux à ne rien foutre pendant que d'autre galère à payé les transport pour aller travaillé.