Google

jeudi 20 janvier 2011

12 lignes malades

Bonjour.
J'ai été très surpris de ne pas trouver, dans la liste des "12 lignes malades" de la SNCF* (les plus malades aurait-il, sans doute, fallu dire), notre cher intercité Paris-Granville.
Une réaction des usagers serait bienvenue.
Bien cordialement.

Bernard, Pays de L'Aigle

7 commentaires:

Marie Granville a dit…

Eh oui, qu'on se le dise, sur la ligne Paris-Granville TOUT VA BIEN, foi de Guillaume Pepy !
Les prétendus retards ou incidents sont le fruit de notre imagination...

Marie Granville

P-S
Le rire est la politesse du désespoir.
A bientôt pour de nouvelles aventures à bord de notre super TER (pour "toujours en retard")

Anonyme a dit…

Bonjour,il est anormal et regrettable que la ligne paris-granville ne se classe pas dans ces "12 lignes malades".
ceci dit, n'est-ce pas un coup médiatique histoire d'apaiser les gens ? la plupart des promesses des dirigeants de la sncf n'ont jamais été tenues .

Franck a dit…

J'avoue que j'en suis tombé de ma chaise ! Et attendez ! J'habite près de la ligne Paris - Caen - Cherbourg. Franchement, on a pas à se plaindre, contrairement à la ligne Paris - Rouen - Le Havre et Paris - Granville. Je me demande sur quels critères ils se basent !

Usagers a dit…

Bonjour,
Pourquoi ne faisons-nous pas parti des 12 lignes?
Car nous sommes encore plus malades que ces 12 lignes.
Nous avons un plan depuis plus d'un an, le plan REAGIR.
Comme vous le constatez, ce n'est pas le paradis mais même si la ligne est très mauvaise, quelques améliorations ont eu lieu.
En un an, la régularité a été amélioré de 3.3points même si elle reste en dessous de la moyenne nationale.
Du personnel dans les ateliers de maintenance a été ajouté.
...

http://www.cr-basse-normandie.fr/index.php/la-region/la-region-communique/communiques-de-presse/2319-2-lignes-ferroviaires-concernant-la-basse-normandie-dans-le-plan-de-la-sncf&Itemid=73
"Ces douze lignes viennent s'ajouter aux plans déjà lancés" ailleurs, fait valoir Jean-Pierre Farandou, citant les programmes d'amélioration de la situation pour les TER de Provence-Alpes-Côte d'Azur, Paris-Beauvais, Paris-Granville ou le RER B. "Et au travail de fond, parce qu'il ne faut pas croire qu'on n'agit pas sur la régularité sur toutes les lignes", souligne-t-il.
Le plan REAGIR est un plan de 71points dont 66 ont été réalisés.
Ces 71 points comprennent :
14 points sur le matériel : réalisé même si on voit toujours des problèmes
9 points sur l'infrastructure : pas tous réalisés par manque de financement de la SNCF
23points sur la production : réalisé
5 points sur la gestion des situations pertubées : manque 1 réalisation
11 points l'information voyageurs : réalisé
9 points sur la communication interne et externe : réalisé
Cordialement

Vincent a dit…

Je me demande justement si le fait que notre ligne n'y soit pas ne vient pas du fait que, comme vous le savez, elle n'est pas gérée par la SNCF mais par le conseil général.
Je dis peut-être une bêtise mais ça a souvent été l'explication que l'on me donnait face aux difficultés de la ligne (matériel mal entretenu, ligne non électrifiée, etc.).

Christian Coulot a dit…

Une partie de la ligne Granville Paris ne fait-elle pas partis de la ligne N, qui, elle-même fait partis des 12 lignes?

Cathy a dit…

Je pense que comme toujours on met les sous là où ça peut en rapporter ...
Paris Granville ... peu rentable ... ... délaissée ...
L'équation est simple à comprendre
:(