Google

lundi 14 décembre 2009

ouch

Ne vous rejouissez pas ...

on en prends encore pour 20 ans !!!

http://normandie.france3.fr/info/-Nous-avons-sauv%C3%A9-la-ligne-Paris-Granville--59549201.html

bonne journée

4 commentaires:

Usagers a dit…

Bonjour,
au contraire de vous, je suis plutôt satisfait de ceci.
Il faut savoir que notre ligne est déficitaire donc aucune autre société ne remplacerait la SNCF et la ligne disparaitrait tout simplement.
Il faut également voir un point important qui est l'investissement de 22M€ pour l'atelier de maintenance.
Une meilleure maintenance et plus courante permettrait d'obtenir la résolution de bons nombres de soucis.
Le plan REAGIR (le 5ème point) est également une bonne chose en espérant qu'il porte vraiment ses fruits.
De plus sans cet engagement, nous nous serions retrouvés à devoir garder le même matériel pendant encore longtemps.
Il reste à espérer que l'augmentation de capacité puisse également permettre d'avoir enfin une "rentabilité".

nounoun53 a dit…

Bonjour,

je ne critique en rien la décision prise ... je m'interroge sur la nécessité de travailler avec la SNCF... Les élus malgré de nombreuses interventions, les clients n'ont jusqu'à présent eu aucune possibilité de se faire entendre sur les désagréments que l'on subit très régulièrement et cela dure depuis belle lurette. le fait d'utiliser une régie permettrait aux régions d'avoir un oeil et un pouvoir plus important sur la gestion commerciale, financière, plus proche des clients sur la ligne. Les frais de gestion SNCF sont prohibitifs au regard du service si on peut appeler cela comme tel. Comment peut-on promouvoir une ligne dans la situation actuelle et ainsi encourager les citoyens à utiliser les transports collectifs ? j'explore et évoque d'autres solutions que le mamouth... Pour le matériel je tiens à ajouter qu'il s'agit exclusivement d'un financement public et non pas de la SNCF...
il faut impérativement prendre un train d'avance et bénéficier de l'augmentation du carburant pour relancer le transport collectif...

salutations
A.D.

Bueil à toute Vap'Eure a dit…

C'est surprenant.
- Le gouvernement favorable à l'ouverture à concurrence des services régionaux des voyageurs pour le 3 décembre 2019, sollicite les Régions pour réfléchir aux conséquences et préparer l'ouverture dans le cadre du comité des parties prenantes crée le 7 avril 2009. Les régions et le gouvernement au sein de ce comité doivent réfléchir et faire des propositions sur de nombreux points comme notamment de la propriété et de l'éventuelle mise à disposition du matériel roulant, du transfert du personnel affecté à ces services, à l'utilisation des gares par les nouveaux entrants, des services d entretien et de maintenance du matériel roulant actuellement assurés par la SNCF, le calendrier prévisionnel, les modifications des conventions actuelles et le périmètre des services concernés ...
- Avec la suppression de la TP, il y a de grandes incertitudes sur les capacités financières et la réalité des budgets des régions après 2010.
- l'organisation des strates de responsabilités risque d'être chamboulée avec la reforme des collectivités territoriales
- la SNCF/RFF/ le gouvernement depuis des lustres n'a pas montré d'intérêt et de volonté pour l'amélioration cette ligne.
- il y a des élections régionales en mars 2010.

Mise à part le point 5, une série d'actions pour retrouver une qualité de service satisfaisante et réduire de 20 % les retards d’ici à fin juin 2010, quelle urgence y avait t'il à engager 148 millions d’€ pour les rames, 22 pour la maintenance et de garantir l'exploitation jusqu’en 2030.

???

Anonyme a dit…

L'urgence?
Tout simplement que le matériel montre ses limites et qu'il faut un délai de 3ans opur avoir le remplacement.
Pour l'exploitation de la ligne, sans contrat d'exploitation la SNCF pouvait décider de manière unilatérale de stopper la ligne surtout qu'elle était déficitaire.
Les élus de droite comme de gauche ont voulu garantir l'existence de la ligne.
Pour la maintenance, il faut savoir que nos trains qui équipent également d'autres lignes comme Lyon-Bordeaux (ligne plus compliquée que la notre) fonctionnent parfaitemeent bien. La principale raison, un atelier de maintenance à chaque bout.
Nous, les trains doivent aller à CAEN opur subir des réparations. En cas de souci sur un train, son remplacement n'est pas possible car le stock en maintenance est à CAEN. Cet atelier permettra un meilleur suivi et une amélioration de la qualité.
Sur le papier, je suis d'accord avec vous, le point 5 semble le plus intéressant surtout pour tout de suite.
Maintenant, quand on voit toutes les promesses d'amélioration faites par la SNCF et les résultats, j'ai un énorme doute sur la réalité des résultats que nous obtiendrons car à ce plan REAGIR. Espérons.
Mais à terme, il était temps de voir pour les autres points. Il restera encore à voir pour l'électrification, ...