Google

jeudi 19 juin 2008

Compte rendu de réunion du 16/06/2008 à ARGENTAN

Etaient présent(e)s:

- Région :
- M. Laurent BEAUVAIS (président Conseil régional Basse Normandie)
- M. Pierre MOURARET (président commission des transports)
- …

- SNCF :
- M. FARANDOU (Directeur SNCF Proximité)
- M. FROSSARD (Directeur Région SNCF de Rouen)
ainsi que son successeur M. BONNEPART
- Mme FAGOT (Directrice de Corail Intercité)
- …

ainsi que les Organisations Syndicales locales, des représentants d’usagers, de l’association et des conseillers municipaux.

La réunion s’est présentée sous la forme de questions / réponses.
Lors de l’ouverture de la réunion, M. BEAUVAIS a exprimé nos interrogations face aux problèmes récurrents rencontrés sur la ligne :
- électrification,
- matériel défectueux,
- retards,
- cadencement (grille horaires des trains).

1) Electrification
La SNCF a indiqué avoir effectué un audit auprès de la société SYSTRA. Cet audit doit être présenté à la région début juillet.

2) Matériel
La SNCF a indiqué que le même type de matériel fonctionne très bien, dans des conditions plus contraignantes qu’en Normandie (ligne Bordeaux/Lyon), avec une amélioration de la régularité de 8 points. Elle ne comprend donc pas pourquoi les Normands ne font pas aussi bien.
Le 20 juin, la SNCF s’engage à ce que toutes les rames soient réparées et en service. De ce fait, une rame de secours doit stationner à Paris Montparnasse.
Il a également été mentionné que le train arrivant à 8h28 et repartant à 18h20 doit obligatoirement être constitué de deux rames..

3) Retards
La SNCF a fait référence aux problèmes de passage à niveau en mai et au taux de régularité en Mars.
Les représentants de l’association ont repris ces derniers points en précisant et corrigeant les chiffres annoncés pour passer de 73% de régularité à 63%. Il a été rappelé que ces chiffres ne comptabilisent pas les trains supprimés.

4) Service minimum / Grève
La SNCF s’engage à faire le maximum pour maintenir le train arrivant à 8h28 et repartant à 18h20.

5) Cadencement
Les représentants de l’association ont insisté sur la nécessité de garder une cohérence dans les horaires de trains pour Décembre. Pour cela, il faut :
- garder un premier trains arrivant au plus tard à la même heure qu’actuellement,
- ne pas augmenter l’écart entre le 18h20 et le 19h38 au départ de PARIS
Les Organisations Syndicales ont préconisé la suppression du changement de train à DREUX afin de rendre direct le trajet sur Paris. Elles ont également demandé la possibilité d’obtenir 1 aller/retour supplémentaire.
A ceci la SNCF a répondu qu’aucun train ne serait supprimé et que les horaires n’auraient pas de changement aussi important tels qu’obtenus et indiqués par le comité des usagers. Elle a également dit qu’elle ne pouvait pas donner de réponse officielle avant le 12 juillet car c’est à cette date que Réseau Ferré de France (RFF) valide les sillons (horaires de passage).
Nous avons ensuite fait part du fait que les trains sont déjà surchargés et que nous ne voulons pas d’arrêts en région IDF hormis Versailles. Ce point est soutenu par M. BEAUVAIS d’autant plus que ces trains sont financés par la Région Normandie. Nous avons ajouté que la tarification est différente entre les régions et l’IDF et que de plus ses usagers sont déjà bien desservis.

6) Accessibilité
Nous avons abordé le problème d’accessibilité aux trains pour les personnes à mobilité réduite, en gare de Nonancourt par exemple il est impossible de traverser les voies. La SNCF nous répond que c’est dangereux , nous demandons donc la présence d’un agent SNCF le soir comme avant.

7) Carburant
La SNCF a indiqué ignorer l’existence d’un dépôt de carburant à Argentan, elle envisage d’étudier la remise aux normes de ce dépôt afin d’éviter les Allers/Retours d’approvisionnement entre Caen et Argentan.

8) Augmentation de la fréquentation des trains
Nous avons fais observer que de nouveaux habitants s’installent dans notre région, le manque d’offres d’emplois obligent les personnes à effectuer quotidiennement des déplacements en IDF. Aussi, si nous voulons rendre attractive notre région, pour la création de nouvelles entreprises, il nous faut des moyens de communication performants d’où un réseau ferré fiable et modernisé.


Nous avons évoqué le « ras le bol » des usagers et la possibilité d’actions dures en cas de non respect des engagements pris par la SNCF.

A suivre … Nous restons vigilants et mobilisés. Nous vous rendrons compte de l’avancement des projets.


N’hésitez pas à adhérer à l’association, un moyen efficace de faire entendre votre voix auprès de la SNCF et de nos élus.




François MINARET

3 commentaires:

Anonyme a dit…

Bonjour,
Petite précision, comme Organisation Syndicale, seule des représentants de la CGT sont venus.
En espérant une meilleure union par la suite.
Cdt

usagers a dit…

Petite précision concernant l'écart de régularité sur le mois de mars : 73% correspond aux trains arrivés avec moins de 10 minutes de retard, 63% correspond aux trains arrivés avec moins de 5 minutes de retard.

RLPVAGRV

Usagers a dit…

Bonjour,
Je ne suis pas d'accord avec votre précision car les 63% sont calculés avec les chiffres affichés en gare et ceux-ci notent les retards de plus de 10 minutes. De plus, ce chiffre ne comprend pas les 10 trains supprimés ce mois-là.
Cordialement
François M.