Google

mercredi 4 juin 2008

Le ridicule ne tue pas

Bonjour,
Je viens de lire un article sur LE MONDE et la SNCF :
En voici des extraits :
"Escargots sans billet: la SNCF va rembourser le propriétaire verbalisé
...
Début mai, une contrôleuse avait demandé à un voyageur transportant des escargots dans une boîte de payer un billet de 5,10 euros pour ses compagnons de voyage, a expliqué mardi une porte-parole du groupe qui réagissait à cette anecdote relayée par les médias.
..."
Ils osent vraiment tout.
F.

1 commentaire:

arakneo a dit…

Bonjour,

Ce que vous oubliez de dire. C'est le pourquoi de cette situation. Il est vrai que la contrôleuse est allé au bout du règlement sur le transport d'animaux à bord des trains. Mais pourquoi n'a-t-elle pas été très souple ? Ce voyageur n'était pas en règle puisqu'il avait un billet pour un autre TGV. La contrôleuse a donc régularisé sa situation. Ce qui a déplu à ce voyageur qui a été fort désagréable avec elle. Donc puisqu'il lui a fait un scandale en disant qu'elle n'était pas souple, elle est allée au bout de l'argument de ce voyageur. Cela n'excuse pas le "zèle" de la contrôleuse mais, ce voyageur n'a pas voulu assumer sa responsabilité dans sa "situation irrégulière" à bord. Donc, dans cette histoire, pas de victime, ni de bourreau mais un véritable match nul. Il est à noter que la contrôleuse a fait un tarif animal en contenant au tarif gare au lieu du tarif de bord (4 euros en plus) ou du tarif contrôle (encore plus cher) !

Stéphane