Google

mardi 30 juin 2009

SANS VIOLENCE pour les usagers

SANS AUCUNE EXCUSE pour la SNCF....

Chers usagers de la SNCF

Comme vous avez pu le constater, hier c'était la CATA à la SNCF, mais ce n'était pas de leur faute...

Certes, mais ce n'est pas la première fois qu'un gros problème survient sur notre ligne malheureusement

Et comme d'hab, la SNCF n'a pas su NI GERER NI ORGANISER...

Et nous usagers, on est vraiment restés très très calmes - je pourrai me défouler en insultant la SNCF, mais même pas envie, et ça, ça les arrange bien que l'on reste calme et une grande partie des usagers se soit organisée pour rentrés chez eux, avec l'aide d'amis ou de famille.

ceux qui n'ont  pas eu la chance que l'on puisse venir les chercher hier à Plaisir Grignon ;

ceux qui n'ont pas eu la chance de pouvoir monter dans un car après plus d'1 heure 30 d'attente sous le soleil de Plaisir Grignon ;

ceux qui n'ont pas eu la chance de pouvoir avoir un train à Dreux...

Et bien ceux-ci ont donc fini par avoir un train au départ de Plaisir pour Dreux et ensuite un car à Dreux, avec un chauffeur qui conduisait à faire peur aux routiers lorsqu'ils les doublait...

Et bien, ceux-ci ont eu la chance d'arriver à 21 HEURES 55 en gare de Verneuil sur Avre - ceux qui allaient plus loin et bien, devaient prendre un taxi, aux frais de qui ? pas de la SNCF...

Voilà, je suis tellement las de ce manque de gestion, de ce manque d'organisation et de ce manque d'excuses car je ne peux même pas me défouler dans ce blog....

Bonne semaine à tous

Arlette...

 

2 commentaires:

Anonyme a dit…

Qu'auriez vous fait à la place de la SNCF , compte tenu de la situation ?
Ce genre de problème arrive régulièrement , mais malheureusement , la SNCF n'arrive pas à disposer de cars de remplacement!
Stephadc

Usagers a dit…

A défaut d'avoir plus de cars :
1) De l'eau, il y'en a dans pleins de points de vente. Je rappelle qu'il faisait très chaud et que l'attente des bus se faisait au soleil.
2) plus ou moins ce que la police a effectué une fois arrivée. Empêcher les gens d'être à l'emplacement des bus et les laisser circuler. Laisser que très peu d'agents gérer la situation face à une foule imposante, c'est dangereux. Avec plus d'agents et des barrières, faire en sorte que les gens prennent le bus plus ou moins dans l'ordre d'arrivé. Un bus qui reste 15-20 minutes sans pouvoir avancer et une perte de temps supplémentaire.
C'est un début de piste