Google

mardi 20 janvier 2009

Tout va bien selon la direction

Bonjour,
Un courrier de la direction régionale ligne normande de la SNCF est adressée à sa région pour lui indiquer que tout va bien par rapport au cadencement mais également d'ordre général.
Il est également indiqué qu'il faut encourager les voyageurs à contacter le service clientèle et non la région. en effet, la région en est à couper le financment en attentendant un état des lieux à force de recevoir des plaintes.
Il nous reste à savoir où se trouve le service clientèle car à force de le démembrer, je crois bien qu'un avis de rechercher a été lancé il y'a plusieurs. Avis toujours sans réponse.
De plus, pourquoi contacter un service clientèle qui ensuite va nous indiquer que les TER dépendent de la région. Il faudrait savoir.
Cdt
François

4 commentaires:

Anonyme a dit…

J'ai bien lu : un courrier pour dire que tout va bien ?

cheminot anonyme a dit…

La direction de la SNCF tient le même discours depuis des années: TOUT VA BIEN.
En réalité, elle connait les problèmes, mais elle n'a aucune volonté de vouloir faire évoluer les choses. Continuez à payer vos titres de transport en dépit du service déplorable, c'est tout ce qui compte pour elle...

arakneo a dit…

Chez les cheminots, les Directions rabâchent la même chose : "tout va bien".

Tout va tellement bien que l'exaspération des retards et des suppressions de trains faisant suite au cadencement ont porté atteinte physiquement à des cheminots.

Mardi 6 janvier vers 18 H 20, alors que 2 jeunes contrôleurs Transilien (un homme et une femme) faisaient de l'accueil sur les quais (une mission de plus pour palier la réduction des effectifs en gare) se sont fait insulter, cracher dessus, bousculer puis agresser par des voyageurs exaspérés à qui des annonces demandaient à changer de rame pour aller dans une autre. Le contrôleur a même été jeté sur la voie. Quelle chance qu'un train n'entrait pas en gare au même moment ! Sinon, il aurait écopé d'un avis de décès au lieu d'un arrêt de travail.

Vendredi 16 janvier, un autre contrôleur s'est fait cracher dessus à cause du cadencement.

Pourtant la CGT avait prévenu la Direction des risques, qui se matérialisent actuellement, avant la mise en place du cadencement car les moyens nécessaires n'avaient pas été pris en compte. La CGT avait même demandé le report de la mise en place du cadencement. Mais, la politique du moindre coût sans écoute des employés de terrain est la base de tous les projets de la SNCF.

Dommage pour les conditions de transport des voyageurs et pour les conditions de travail des cheminots !

CHEMINOT ANONYME a dit…

Vous avez tout à fait raison arakneo.
Les conditions de transport sont lamentables et nous on subit de plus en plus la colère des gens, au point qu'on peut plus faire notre travail en toute sérénité (ce qui pourra entrainer de graves problèmes de sécurité dans un avenir proche).
La direction de la SNCF se fout de tout. Elle se contente de faire des profits au détriment de tout le reste. Pour info, à la SNCF, il y a un cadre pour un éxécutant!! donc imaginez le nombre de planqués dans cette boite...
Un jour, ça va "péter" pour de bon...
Courage sur nos lignes. Il faut que l'on soit tous solidaires de ce merdier.